Hôtel de Ville

sept 19, 2011   //   par Guillaume GAMBARO   //   Retourner à la catégorie : Brazzaville, Index Général  //  Commentaires fermés
Appellation courante :  Hôtel de Ville
Autre(s) appellation(s) :  Mairie
Année :  1963
Période :  3ème quart XXème siècle
Auteur :  Jean Yves Normand
Adresse :  Avenue Amilcar Cabral
Quartier :  CHU
Arrondissement :  Poto Poto
Dénomination/ Type Fonctionnel :  Bâtiment administratif
Commanditaire/ Maitre d’Ouvrage :  Mairie de Brazzaville
Matériaux Mur :  Béton / marbre
Matériaux Toit :  Béton
Archives :  Inconnues
Sources :  Bernard Toulier, Brazzaville la Verte, Images du Patrimoine no 62, Paris, 1996
Crédits Photos :  © Guillaume Gambaro (2009)
Rédacteur(s) :  Guillaume Gambaro
Hier :

© Auteur inconnu – Date inconnue – Source inconnue

Aujourd’hui :

© Guillaume Gambaro.2009

 

Historique :

En 1912, la première mairie de Brazzaville est inaugurée, un an après la création de la commune de Brazzaville sur le site où Savorgnan de Brazza hissa pour la première fois le drapeau tricolore. Malgré la création de bureaux en 1949 au sein de la véranda, le bâtiment devint trop étroit pour les fonctions de la Mairie.

En 1952, la mairie lance un concours pour la construction d’un nouvel Hôtel de Ville. Ce dernier est remporté par le duo d’architectes Jean Yves Normand et Roger Erell mais le gouverneur général Paul Chauvet refuse ce projet. En 1958, Jean Yves Normand propose un second projet lui aussi refusé.

En 1960, lors de l’Indépendance, un projet définitif ressemblant au pré-projet de 1952 est approuvé et réalisé trois ans plus tard.

Description :

Une série de volumes emboités, orientés selon les vents dominants séparent les circulations et les fonctions de réception, d’accueil et de travail en bureaux. Les espaces intérieurs sont auto-ventilés, bénéficiant de brise-soleil verticaux et horizontaux.

Le quadrillage des lames de béton forme écran et protège les bureaux de la réverbération.

La structure à portiques du premier plan, avec son large balcon ouvert accessible par un escalier extérieur reprend l’image traditionnelle de l’Hôtel de ville et accroit la monumentalité de l’édifice.

La façade en béton a été revêtue d’un placage de marbre en 1988.  (Bernard Toulier, Brazzaville la Verte, Images du Patrimoine no 62, Paris, 1996)

 

Rubrique commentaires fermée.